· 

Winter is coming

La saison de l’hiver commence début novembre pour se terminer début février selon le calendrier chinois, et tout comme les autres mammifères, l’homme subit l’influence des rythmes naturels. Cet article présente la saison et comment bien la vivre.


L’hiver, l’énergie va en profondeur à l’image de l’eau souterraine. La sève des arbres descend dans les racines tandis que la graine sommeille dans la terre.

 

La durée des jours diminue, et celle de la nuit atteint son apogée au 21 décembre lors du solstice d’hiver. Cette nuit, la plus longue de l’année, marque le Yin maximum et la fin de la phase ascendante de l’énergie de l’hiver. Par la suite, cette énergie va entamer sa phase descendante jusqu'à fin janvier. Durant cette dernière phase, le Yang renaissant marque alors aussi la renaissance silencieuse de la nature.

Hiver en médecine chinoise

La nature se calme, se fige dans une apparente immobilité et les souffles cosmiques du froid parcourent la terre. Ce moment de repli nécessaire permet à la vie de rassembler l’énergie pour mieux s’élancer le printemps venu.

Influence des rythmes de l’hiver

Lors des différentes saisons, nous subissons l'influence cosmique du Ciel sur la Terre, et l'hiver n'échappe pas à cette règle. Les rythmes de l’hiver nous poussent à rester chez soi et à moins sortir, c’est le moment idéal pour le repos, l’introspection et le lâcher-prise. L’hiver incite à la paresse et à la sagesse.

 

Au point de vue physiologique, les reins et la vessie subissent une marée énergétique qui peut accentuer certains troubles (lombalgie, fatigue, acouphène) si leurs méridiens présentent des déséquilibres. L’hiver invite au ressourcement et à la mise en réserve des forces intérieures qui nous serviront toute l’année. Les énergies se rassemblent dans le Dan Tian inférieur (réservoir énergétique sous le nombril) pour se préserver jusqu’au printemps où elles pourront éclore.

Comment bien vivre l’hiver

Il est opportun de ralentir son activité et de suivre le rythme de la nature.  Le Nei Jing Su Wen, un des textes canoniques de la médecine traditionnelle chinoise, nous donne les recommandations suivantes pour bien vivre l'hiver :

Hiver en médecine chinoise

« Les trois mois de l’hiver

Sont une période où tout se renferme et se cache :

L’eau gèle et la terre se fendille.

Alors, il ne faut surtout pas perturber le Yang ;

On se couchera tôt, on se lèvera tard,

Attendant pour ce faire le lever du soleil.

La volonté sera jugulée, tenue prisonnière,

et la pensée strictement introspective :

On ne s’intéressera qu’à soi-même.

Il faudra éviter le froid en recherchant la chaleur,

Sans aller cependant jusqu’à transpirer.

En hiver, on doit subir une privation d’énergie

Et tout cela répond à son influx

Que le Tao appelle cang [cacher, mettre en réserve]

Ne pas en respecter le principe affecte les reins… »


La digipression de l'hiver

Je vous propose ici un travail de plusieurs points d'acupuncture pour vous permettre de mieux vivre l'hiver en profitant au mieux de son influence énergétique. Le travail se fait en deux phases : une phase ascendante où l'on va tonifier et renforcer les reins, puis une phase descendante où l'on va préparer le printemps à venir.

 

Ces points doivent être stimulés par une pression des doigts (pouce ou alors majeur sur index) durant 5 cycles respiratoires. La profondeur de la pression dépendra de votre ressenti : elle sera plus en surface si le point est sensible et rebondi, et plus en profondeur si le point est mou et vide.

 

Il existe une symétrie des points entre les côtés gauche et droit du corps, il faudra donc travailler les deux côtés.

Phase ascendante du 4 novembre au 21 décembre

Digipression de l'hiver

©anne-duval.com

Rn 7 : Rétablir la circulation

Il se situe au mollet (ici en blanc), à trois travers de doigts au-dessus du sommet de la malléole, dans une dépression sur le bord interne du tendon d’Achille.

Digipression de l'hiver

©anne-duval.com

Rn 10 : Vallée du Yin

Il se situe au niveau du genou à la partie postéro-interne du creux poplité, entre deux tendons.


Phase descendante du 22 décembre au 15 janvier

Digipression de l'hiver

©anne-duval.com

 

F4 : Espace frontalier

Il se situe sur le cou pied (ici en blanc), à deux doigts en avant de la malléole interne, entre les 2 tendons.

Digipression de l'hiver

©anne-duval.com

 

F8 : Source de l'articulation

Il se situe à l’extrémité interne du pli du genou lorsque ce dernier est en flexion, dans la dépression en avant des muscles semi-tendineux et semi-membraneux.


Ce travail de digipression peut être fait régulièrement, 1 ou 2 fois par semaine, ou alors de manière plus intensive si le besoin se fait ressentir (fatigue, acouphène, lombalgie, etc). Le moment idéal pour le pratiquer est de 18h à 20h, mais il n'y a aucune contre-indication à le faire le reste de la journée.

 

Et car mieux vaut prévenir que guérir, n'hésitez pas à vous offrir une séance de shiatsu ou d'acupuncture pour bien vivre la saison. Bon hiver à tous =)


D'autres articles qui pourraient vous intéresser :

Écrire commentaire

Commentaires: 0