· 

Chérie, j'ai attrapé la sciatique !

Cet article aborde le sujet de l'irritable nerf sciatique, il présente la vision de la médecine traditionnelle chinoise à son propos, ainsi que la réponse apportée par le shiatsu.


La scia-quoi ?

sciatique shiatsu médecine chinoise

Le nerf sciatique innerve les jambes, c'est le nerf le plus gros et le plus long de l'organisme. Il prend racine entre les 4éme et 5éme vertèbres lombaires (L4/L5) et entre la dernière lombaire et la première vertèbre sacrée (L5/S1). Le nerf sciatique descend verticalement sur la face postérieure de la jambe jusqu'au creux poplité, à l'arrière du genou, où il se divise en deux branches qui vont innerver la majeure partie des muscles de la jambe et de la plante des pieds. Il est représenté en jaune sur l'illustration suivante.

 

Assez irritable et parfois irrité, ce nerf peut être la cause de multiples douleurs qui suivent son trajet sur l'arrière de la jambe. On parle alors de névralgie sciatique, mais aussi parfois de sciatalgie, cousine de la cruralgie, qui elle concerne le nerf crural qui chemine sur la face antérieure des jambes.

 

Selon la médecine conventionnelle occidentale, ces douleurs sont dues à un pincement du nerf sciatique. Une cause courante est l'hernie discale, la pratique de certains sports, ou après l'âge de 50 ans, l'usure des disques intervertébraux. Une forme aggravée est la sciatique paralysante qui, comme son nom le suggère, provoque une faiblesse (parésie) des muscles innervés.

Le point de vue de la médecine chinoise

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) voit la sciatique comme une pathologie des méridiens, ces chemins qui conduisent l'énergie dans le corps. Pour plus d'infos sur les méridiens, je vous invite à consulter l'article sur la physiologie énergétique. En effet, on peut constater que le trajet de la douleur en cause emprunte celui de deux méridiens de la médecine chinoise : celui de la Vessie et celui de la Vésicule Biliaire.

sciatique shiatsu médecine chinoise

Méridien de la Vessie

sciatique shiatsu médecine chinoise

Méridien de la Vésicule Biliaire


Une question se pose alors : pourquoi la douleur suit-elle le trajet précis de l'un ou l'autre de ces méridiens ? Nous avons à faire ici à ce que la médecine traditionnelle chinoise nomme les trois démons : le Vent, le Froid, et l'Humidité.

 

Il s'agit de souffles pervers (Xie Qi en chinois), c'est à dire des énergies climatiques, des agents pathogènes externes qui peuvent envahir les méridiens et causer des douleurs. Ce phénomène s'appelle syndrome Bi d’obstruction douloureuse. Les névralgies et certaines douleurs rhumatismales rentrent également dans cette catégorie.

 

Cette invasion d'énergie perverse va entraver la circulation dans les méridiens concernés et provoquer la douleur. Elle est liée à une exposition intense et/ou prolongée à une de ces énergies climatiques : lieu ou vêtement humide, transpiration, exposition au froid, météo non conforme à la saison...

La réponse du shiatsu

Tout d'abord un bref rappel de ce qu'est le shiatsu : il s'agit d'une thérapie manuelle et énergétique au croisement de l'ostéopathie douce et de l'acupuncture manuelle. Il s'agit principalement d'un travail des méridiens et points d'acupuncture par un jeu de pression et de relâchement des mains, des doigts et parfois des coudes.

 

Le shiatsu a plusieurs réponses à proposer, et autant de manière de les appliquer que de praticiens différents !

Le traitement énergétique de la sciatique est proche de celui de la lombalgie, car ces pathologies sont concernées par l'équilibre énergétique des Reins. Il peut inclure le travail intense de l'articulation lombo-sacrée où le nerf incriminé prend racine, il s'agit de redonner de l'espace à une zone devenue trop étroite et parfois congestionnée. Vient ensuite un travail sur le méridien concerné, Vessie ou Vésicule Biliaire, pour lever l'obstruction et rétablir la circulation de l'énergie. Ce travail va passer par des mobilisations et des étirements doux, et de l'acupuncture manuelle sur certains points clés.

Un travail préventif est également nécessaire, car l'invasion par les énergies climatiques n'est possible que par un terrain qui le permet. Il peut s'agir, selon la personne, d'un Vide de Qi des Reins et des méridiens concernés. Le travail sera donc axé sur la tonification des Reins et le retour à l'équilibre énergétique. Un autre objectif sera de favoriser l'énergie défensive, appelée Wei Qi, qui circule entre la peau et les muscles et qui empêche la pénétration des souffles pervers.

Le Qi Gong et le Do-In ont aussi leur mot à dire !

Le Qi Gong, gymnastique énergétique chinoise, et le Do-In, parfois appelé auto-shiatsu ou digipression, sont des pratiques qui ont aussi une réponse à apporter face à la douleur sciatique. Il s'agit de la même réponse que celle pour les douleurs dorsales et lombaires qui a été présentée dans un article précédent. Je vous encourage à lire ou relire cet article qui vous propose une routine de 10 à 15 minutes à pratiquer régulièrement.


Les mots commençant par une majuscule font référence aux notions de la médecine traditionnelle chinoise et non à celle de la médecine occidentale (ex: Rein et non rein).

 

Le praticien en shiatsu travaille en partenariat avec les professionnels de santé et son travail ne se substitut pas à une consultation médicale.


Écrire commentaire

Commentaires: 0