· 

Alimentation, les bases de l'équilibre selon la médecine chinoise

Cet article a pour but de présenter quelques grands principes et conseils de la diététique chinoise directement applicables par tout un chacun.

 

Ces conseils seront d’autant plus précieux si vous souffrez de problèmes digestifs ou que vous êtes en état de fatigue. Si vous n'avez pas le temps ou l'envie de tout lire, je vous propose d'aller voir le résumé/condensé à la fin de l'article.


L’alimentation est primordiale à la vie et influence la santé

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) et sa sagesse plurimillénaire décrivent étape par étape le processus de digestion des aliments et leur assimilation par l’organisme. Une branche lui est même dédiée, la diététique chinoise, et il fut un temps ou en Chine il n’était pas rare de ressortir de chez le médecin avec un menu en guise d’ordonnance. L'alimentation influence fortement notre condition physique et mentale, notre terrain, ou encore notre Ciel Postérieur comme le dit poétiquement la MTC.

 

Aujourd’hui, l’industrialisation à outrance et la course au rendement ont appauvri et altéré le contenu nutritif de la plupart de nos assiettes. A titre d’exemple, sachez qu’il existe un pourcentage de pus admissible dans le lait de vache dû aux mammites (infection des mamelles) ! Également, l’usage de produits chimiques (produits phytosanitaires, conservateurs, agents de saveur et de texture, antibiotiques, hormones stéroïdiennes, stabilisateurs, etc…) peut grandement perturber et dégrader les fonctions énergétiques de l’organisme humain.

Alimentation et diététique chinoise

C’est pourquoi le premier des conseils est de manger local et de saison, et si possible provenant de l'agriculture bio ou raisonnée, pour cela les marchés seront vos meilleurs alliés !

 

La nature est bien faite car elle produit les légumes et fruits dont nous avons naturellement besoin, au moment précis où nous en avons besoin. L'être humain et son environnement suivent les mêmes rythmes naturels et l'influence énergétique des saisons. Le respect de cette harmonie garantit une bonne santé.

 

Pour la cuisson, préférez les huiles végétales première pression à froid qui sont des graisses de qualité et facilement assimilable par l’organisme.

 

Enfin, toute nourriture industrielle ou plat préparé (type supermarché) est à proscrire !

 

Pour plus d’information, je vous conseille de lire l’excellent et effrayant livre "Vous êtes fou d’avaler ça" de Christophe Brusset.

La digestion vue par la médecine traditionnelle chinoise

La digestion n’est autre que la transformation des aliments et de leurs nutriments en énergie utilisable par l’organisme. Deux systèmes énergétiques sont essentiels à ce processus : la Rate et l’Estomac.

Digestion et médecine chinoise

Le processus de digestion commence dans la bouche par la mastication, le hachage des aliments et un premier apport d’enzymes digestives. Le bol alimentaire continue ensuite sa route jusqu’à l’estomac.

 

La médecine chinoise compare l’estomac à un chaudron ou une marmite, qui reçoit et simplifie le bol alimentaire. La rate, qui tire la quintessence des aliments pour la distribuer à l’organisme, est symbolisée par les feux digestifs sous la marmite. Ces feux digestifs permettent la "cuisson" des aliments.


Par la suite l’Intestin Grêle, lui aussi aidé de la Rate, distribue les saveurs et nutriments à l’organisme. Puis le Gros Intestin et la Vessie évacuent la partie impure du bol alimentaire.

 

Le fonctionnement de ce processus implique directement qu’un aliment froid et/ou cru sera plus difficile à digérer qu’un aliment chaud et/ou cuit. En effet, ces derniers vont affaiblir les feux digestifs et demander plus de chaleur à l'organisme pour leur digestion. Voici donc quelques conseils qui seront essentiels si l’on a peu d’énergie ou un système digestif affaibli :

  • Éviter les légumes crus et les aliments froids.
  • Éviter les laitages humides (yaourt, lait, fromage blanc) et les sucres raffinés.
  • Éviter de consommer de fruits en fin de repas, les préférer en collation ou entre les repas.
  • Ne pas manger ou boire de fruits acides au petit déjeuner (orange, pamplemousse, …), cela pourrait ralentir la digestion et favoriser la formation de gaz.
  • Éviter de boire pendant les repas, préférer une boisson chaude en fin de repas.
  • Les épices et les herbes aromatiques peuvent faciliter la digestion, notamment en apportant une qualité "chaude" à un aliment froid.

La qualité, mais aussi la quantité

En Chine, un dicton populaire nous dit "Manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, et comme un mendiant le soir".

 

Ce dicton plein de sagesse nous invite à la modération car il souligne que l’organisme a moins d’énergie disponible pour la digestion au fur et à mesure que la journée passe. Ceci est d’autant plus vrai le soir et au coucher car l’organisme est au repos. Ainsi, espacer le diner et le coucher d’au moins 2 heures favorise un bon sommeil et une bonne digestion.

Digestion et médecine chinoise

Pour pouvoir mieux effectuer son travail, l’estomac ne doit jamais être plein mais rempli au maximum aux ¾ : la moitié de solide, ¼ de liquide, et ¼ de vide.

 

Il est aussi important de prendre son temps pour manger car, comme vous l’avez surement déjà constaté, le sentiment de satiété arrive en décalage par rapport au remplissage effectif de votre estomac. C’est pourquoi il est préférable de mâcher longuement des bouchées de petites tailles afin de laisser le temps à la satiété de s'installer.

Le temps, c’est… des nutriments !

Le moment des repas est primordial, car il dessine un rythme biologique qui stimule et régule l’appétit à heure fixe. Le corps prend ainsi ses habitudes, apporte la faim et favorise la digestion à heure fixe.

 

En effet, le grignotage apporte deux inconvénients majeurs, le premier est une auto-stimulation de l’appétit et donc une sensation de faim permanente. Le deuxième est une moindre assimilation des nutriments car le bol alimentaire est évacué vers l’Intestin Grêle alors qu’il n’est pas encore assimilable.

 

C’est pourquoi il est important de manger à heures régulières, les repas devant être espacés d’au moins 3 à 4 heures car c’est le temps nécessaire à l’estomac pour se vider.

Je me nourris de ce que je mange, et aussi du reste !

Le contexte du repas est très important car l’acte de se nourrir ne concerne pas seulement la simplification et l’assimilation de la nourriture, mais aussi de l’énergie environnante, du contexte, du moment. C’est pourquoi il est primordial de ne pas manger devant les informations télévisées ! Ce faisant vous vous nourrirez aussi d’énergie anxiogène (au moins autant que les infos).

 

De même il est préférable de ne pas manger après une forte émotion ou dans des conditions défavorables (en se dépêchant, en travaillant, dans une ambiance bruyante ou conflictuelle) car le corps est en alerte et bloque les fonctions digestives. Le stress va favoriser les muscles au détriment des fonctions digestives afin de pouvoir fuir ou lutter.

 

Enfin vis-à-vis du contenu de l’assiette, et surtout de la présence de nourriture d’origine animale, je tiens à souligner que l’homme est un animal omnivore. Ensuite, il tient à tout un chacun de faire avec ses goûts sans verser dans le totalitarisme alimentaire.

Je mange donc je suis

Diététique chinoise

En guise de conclusion, je tiens à rappeler que nous sommes littéralement faits de ce que l’on mange. Selon certaines sources la plupart des cellules humaines ont moins de 10 ans, et elles se renouvellent à partir de la matière première qu’est notre nourriture.

 

Ce qui implique qu'à trop manger de cochonnerie, nous en devenons une !  Cela laisse à réfléchir…

 

Accordons la priorité à ce qui est beau, bon, à ce qui donne envie, sans culpabiliser des petits écarts de temps à autre...


En résumé...

Voici un condensé des conseils proposés dans cet article, sachant qu’il n’est pas grave de faire des écarts tant que l’on tend vers l’équilibre. Il faut juste tenir compte du fait que selon l’âge, l’état de santé, la fatigue, bref le contexte, le retour à la normale se fait plus ou moins bien pour l’organisme.

  • Manger local et de saison, et si possible bio ou raisonné.
  • Préférer les huiles végétales première pression à froid.
  • Toute nourriture industrielle ou plat préparé (type supermarché) est à proscrire.
  • Éviter les légumes crus et les aliments froids.
  • Éviter les laitages humides (yaourt, lait, fromage blanc) et les sucres raffinés.
  • Éviter de consommer des fruits en fin de repas, les préférer en collation ou entre les repas.
  • Ne pas manger ou boire de fruit acide (orange, pamplemousse...) au petit déjeuner.
  • Éviter de boire pendant les repas, préférer une boisson chaude en fin de repas.
  • Espacer le diner et le coucher d’au moins 2 heures favorise un bon sommeil et une bonne digestion.
  • L’estomac doit être rempli au maximum aux ¾ : la moitié de solide, ¼ de liquide, et ¼ de vide.
  • Mâcher longuement des bouchées de petite taille.
  • Manger à heures régulières.
  • Ne pas manger après une forte émotion ou dans des conditions défavorables.
  • Manger beau, manger bon ! Et accepter les petits écarts.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Pousset (vendredi, 05 janvier 2018 07:06)

    Bravo et merci pour ces articles que je déguste avec gourmandise moi même praticien énergétique j'y trouve encouragements qui me conforte dans ma pratique !

  • #2

    Stéphane Braye (samedi, 06 janvier 2018 00:28)

    Merci beaucoup pour votre commentaire =)
    C'est toujours un plaisir de partager autour de ces sujets passionnants.
    Bien cordialement, Stéphane.

  • #3

    Marie-Pierre (lundi, 29 janvier 2018 17:35)

    Merci Stéphane, pour tous ces articles de qualité et accessibles à tous.
    A bientôt j'espère.

  • #4

    DEGREZE Marie Hélène (mercredi, 11 avril 2018 15:00)

    Merci pour la clarté et la richesse de cet article sui est un pilier essentiel de la Médecine chinoise et de la santé de chacun et tres utile ds ma pratique du shiatsu

  • #5

    Véronique (mercredi, 16 mai 2018 13:54)

    Grand merci pour cet article très intéressant et qui nous fait comprendre la valeur de notre alimentation...ne pas manger n'importe quoi et n'importe comment. Il faut prendre conscience que notre santé dépend de notre hygiène de vie avant tout...équilibrons nos repas et mangeons des produits plus naturels