· 

Le Cœur, empereur du corps et de l'esprit

La vision du Cœur selon la médecine chinoise diffère grandement de la notre, petit tour d'horizon de cet organe aussi primordial que mystérieux...


coeur shiatsu médecine chinoise toulouse

En médecine traditionnelle chinoise, le Cœur est un organe de la plus haute importance car c'est l'empereur du corps et de l'esprit.

 

"Le Cœur a la fonction officielle du souverain qui gouverne, il en émane la clarté d'esprit."

Extrait du Su Wen.

 

Dans une perspective taoïste de l'Homme placé entre Ciel et Terre (voir article sur la physiologie énergétique chinoise), le Cœur est le reflet du Ciel en l'Homme. En tant que tel, il incarne donc la Loi et le rayonnement de la vie sur Terre, c'est à dire dans le corps.

Conscience organisatrice de l'être

En tant qu'empereur, le Cœur veille aux lois naturelles, il régule les rythmes du corps. Il harmonise les organes et les tissus, il assure la vie en apportant cohérence et cohésion à l'être.

 

"Le Cœur est le grand maitre des cinq organes et des six entrailles, il est le logis de l'Esprit."

Extrait du Ling Shu.

 

Le Cœur est celui qui sait, la conscience circule à travers lui et dans le Sang qu'il gouverne et propulse dans tout le corps. Arrêtez la circulation sanguine dans une partie du corps (par exemple votre main) et vous ne la sentirez plus, vous ne la "reconnaitrait" plus, car le Sang abrite la conscience. Cette circulation sanguine témoigne de la vie, à travers son battement régulier qui résonne dans tout notre être, du début jusqu'à la fin. A travers l'Esprit (Shen) qui s'ancre dans le Sang, le Cœur donne une identité à ce qui ne serait sinon que particules et souffles dispersés dans le vide. Le Cœur permet l'idée, la représentation de soi-même, qui rassemble et organise cet amas de souffles pour former notre être.

Mental et émotions

coeur shiatsu médecine chinoise toulouse

On attribue au Cœur beaucoup des fonctions habituellement dévolues au cerveau, qui est lui ici considéré comme un "ordinateur" ou un système d'information dont le Cœur serait le maitre. Ainsi l'activité mentale et intellectuelle est sous l'égide du Cœur en médecine chinoise : il accueille et traite les sensations, perceptions, connaissances et informations. Le Cœur ressent également les émotions et la pensée, il les vit et nous donne le sentiment d'exister à travers elles. Il permet une pensée claire et un esprit limpide quand il est en bonne santé .

 

Dans un aspect plus fonctionnel, et bien qu'il soit touché par toutes les émotions, le Cœur est spécialement en rapport avec la joie et l’allégresse. Il s'agit ici d'une joie simple et naturelle, qui peut dévier de manière pathologique vers l'absence ou l'excès de joie (par exemple un rire continu et incessant).

Aspects physiologiques

Le Cœur, organe Yin, a plusieurs fonctions physiologiques majeures, notamment celle du Sang et de sa circulation. C'est le Feu empereur, qui comme le soleil au milieu du Ciel, apporte chaleur et vie dans tout l'organisme. Les vaisseaux sanguins sont considérés comme faisant partie du Cœur en médecine chinoise, ils véhiculent le Qi et le Sang.

 

Le Cœur s'exprime à travers le teint du visage mais aussi à travers la langue et la parole. Qui n'a jamais rougi ou bafouiller sous le coup de l'émotion ?

 

"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément".

Nicolas Boileau-Despréaux

 

Enfin, le Cœur est en lien avec la sueur en médecine chinoise. Les personnes ayant l'odorat fin pourront percevoir une odeur corporelle différente en cas de stress ou d'angoisse. On considère aussi que les liquides organiques, dont fait partie la sueur, fluidifient le Sang et peuvent même l'alimenter en cas de besoin.

 

L'organe Yang couplé au Cœur et l'Intestin Grêle avec qui il partage la faculté du discernement.

Les désordres pathologiques

coeur shiatsu médecine chinoise toulouse

Les pathologies du Cœur vont donc souvent être en rapport avec la circulation sanguine et la sphère psycho-émotionnelle.

 

En cas d'insuffisance des souffles (Qi) du Cœur, la transpiration devient profuse, la respiration devient courte et difficile, on peut sentir une oppression dans la poitrine et une certaine lenteur s'empare du psychisme, c'est l'apathie.

 

Si c'est le Sang du Cœur qui est insuffisant, alors l'Esprit (Shen) n'est plus ancré et on est sujet à l'agitation, aux insomnies et aux nuits agités, aux angoisses ou aux pertes de mémoire.

 

Enfin si le Feu du Cœur est en excès, souvent à cause d'une émotion trop forte ou trop soutenue dans le temps, alors l'agitation se fait plus intense, c'est l'excitation, la joie excessive et la folie.

 

Attention, ces différents signes ne doivent pas être pris à la légère et doivent être prise en charge par un médecin. Un praticien shiatsu ne pourra vous accompagner qu'à cette condition.


D'autres articles qui pourraient vous intéresser :

Écrire commentaire

Commentaires: 0